• Maina Salmon

Le Souffleur

Nous sommes le 28 décembre 1897 et Cyrano de Bergerac se joue pour la première fois au théâtre de la porte Saint Martin à Paris.

Dans l'ombre, Ildebrando Biribo est là pour rendre la mémoire au comédiens si celle-ci leur fait défaut : il est souffleur...

C'est sa passion, sa raison de vivre. Déjà enfant il soufflait à ses camarades d'école.

Mais à l'issue de la représentation il est retrouvé mort.


Le temps qu'un sablier s'écoule Paolo Croco incarne cet homme de l'ombre qui finalement souhaiterait "être la flamme pas l'allumette".

Il nous raconte avec beaucoup d'humour comment et pourquoi il a disparu.

C'est aussi et surtout l'occasion de rendre un bel hommage au métier de comédien que ce soit à ceux qui "s'improvisent auteur", à ceux qui "s'adressent au public" comme à ceux "qui craquent" et "foutent en l'air le spectacle" lorsqu'ils ont un trou de mémoire.

Il pose également un regard plein de reconnaissance et de respect sur les auteurs car si "les histoires n'existent que parce qu'on les racontent", il n'en reste pas moins que "si l'auteur n'écrit pas, le comédien ne peut rien faire".

Paolo Crocco qui signe la mise en scène ne se ménage pas et déploie une énergie constante. Lorsque le sablier a fini de s'égrainer, le spectacle s'achève sur une invitation à "profiter" et c’est ce que nous vous invitons à faire jusqu’au 31 juillet au Théâtre -Au coin de la lune à 17:15.

Distribution

Mise en scène : Paolo Crocco avec la collaboration artistique de Fabio Marra

Comédien(ne)(s) : Paolo Crocco

Auteur(e)(s) : Emmanuel Vacca

Coproduction : Compagnia dell'Edulis & Pony Production

Production / Diffusion : Sylvain Berdjane





Les photos de ce site sont protégées par droits d'auteur, et par l'article L. 122-4 du code de la propriété intellectuelle.

Toute utilisation sans autorisation sera passible de poursuites.


N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez partager ces photos.














47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout