• Musical et Cie

Les vivants

Mousse et Léo forment un beau et jeune couplé très amoureux. Ils font de la musique, sont fans de rock et de Patti Smith en particulier. Leur unique source de désaccord c'est de faire un enfant ou pas. Lui considère qu'"un enfant c'est la joie, la vie" alors qu'elle ne veut pas en entendre parler (argumentant qu'en créant la mère "tu tues la femme") jusqu'à ce que...

Ils étaient simplement "au mauvais endroit au mauvais moment" ce 13 novembre 2016 au Bataclan.

En quelques minutes leur vie bascule.


Grâce aux mots de Fanny Chasseloup, à la mise en scène de Jean-Philippe Daguerre, aux musiques de Benjamin Brenière, aux lumières de Moïse Hill mais surtout à la justesse et à la puissance du jeu des comédiens, on partage un moment riche en émotions.

Alexandre Bonstein ("La flûte enchantée de Mozart", "Adieu Monsieur Haffmann" entre autres) incarne avec malice un personnage étrange quelque part entre le diablotin et la culpabilité. Libre au spectateur d'y voir ce qu'il veut.

Benjamin Brenière (vu notamment dans "Le porteur d'histoire" et "Adieu Monsieur Haffmann") met toute sa fougue dans le rôle du jeune et passionné Léo.

Hervé Haine (à qui on doit entre autres la musique de «Adieu monsieur Haffmann» et les costumes de "Les vivants") mène une thérapie pertinente posant le problème du suivi post-traumatique et l'importance de "mettre des mots sur les maux".


Quand à Julie Cavanna (Molière 2018 de la Révélation féminine pour «Adieu monsieur Haffmann») elle est criante de vérité. Le personnage de Mousse nous bouleverse avec son parcours pour tenter de reprendre une vie "normale".


Il faut beaucoup de courage et de délicatesse pour "s'attaquer" à un tel sujet. Mais c'est remarquablement fait et c'est savamment dosé.

Cette œuvre trouvera certainement sa place sur Paris puis en tournée ne laissez surtout pas passer l'occasion de la voir.

********************

Auteur : Fanny Chasseloup

Metteur en scène : Jean-Philippe Daguerre

Interprète(s) : Julie Cavanna, Alexandre Bonstein, Benjamin Brenière, Hervé Haine

Régisseur : Philippe Sourdive

Création Lumière : Moïse Hill

Musiques : Benjamin Brenière

Scénographie : Antoine Milian

Costumes : Hervé Haine



Les photos de ce site sont protégées par droits d'auteur, et par l'article L. 122-4 du code de la propriété intellectuelle.

Toute utilisation sans autorisation sera passible de poursuites.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes utilisations




54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout