top of page
  • Musical et Cie

Rent par les élèves FCM3 du Cours Florent


Ce mercredi 24 Mai "Musical & Cie" s’est rendu à la première représentation de la version de « Rent » donnée par le Groupe 1 des Troisième années de la section Comédie Musicale du Cours Florent.

Adapté de « La Bohème » de Puccini cet ouvrage créé par Jonathan Larson (hélas décédé la veille de la première représentation) a connu un vrai succès à Broadway puisque qu’il a remporté plusieurs Tony Awards en 1996 et qu’il s’est joué jusqu’en 2008.


La « Présentation de fin d’atelier » à laquelle nous avons assisté a été montée à partir de l’adaptation en français signée Hervé Lewandowski et Anne Mano.


Les jeunes artistes ont été répartis en deux ensembles et 3 casts permettant ainsi à chacun de s’exprimer et de travailler un des rôles principaux pour plusieurs d’entre eux.

Ils ont eu la chance d’être mis en scène par Alexandre Faitrouni (« La Belle et la Bête », « Love Circus », « Hansel et Gretel », « Grease », « 31 », « Le Roi Lion » et « Smile ») qu’on ne présente plus dans le milieu de la Comédie Musicale.

Pour le travail vocal ils ont été savamment encadrés par Emmanuel Dahl, Sandrine Seubille et Nikola Takov.

Les chorégraphies ont été minutieusement réglées par Clara Bélénus, Pascale Bruderer, Fabrice Cazaux et Costel Surbeck.

Un soin particulier a été apporté aux lumières nécessitant cinq personnes en régie (Shirine Beyraghi, Ilona Gravalon, Aloïs Genestier, Noëlle Hachicha et Manon Matyjasik) ainsi qu’aux costumes et aux accessoires dont se sont occupé Victorine le Grelle et Maïalène Walquan(aidées par Maëliss Aguillon et Lou Vogelin).


Dans cette salle qui n’est à l’origine pas destinée à recevoir des spectacles la gestion du son relève du Challenge et c’est Nicolas Clerget qui s’y colle.


Tout ce monde est au service d’une histoire qui se déroule dans les années 90 à New York : celle des jeunes Roger, Mark, Collins, Angel, Maureen, Joanne et Mimi. Ce dernier personnage est d’ailleurs joué pour chacun des casts par deux jeunes femmes différentes. La transition se fait intelligemment pour nous donner à voir deux interprétations différentes d’un même rôle ce qui est très intéressant.


Dans cette histoire, celle d’une jeunesse à la fois complètement désabusée et pleine d’espoir, il est question de classes sociales, du Sida, de drogue, d’homosexualité, de mort.

Un peu d’humour et quelques clins d’œil apportent de la légèreté et évitent de tomber dans le misérabilisme car « Rent » est avant tout une véritable ode à la vie et surtout à l’Amour.


Comme les personnages qu’ils incarnent les jeunes artistes du Cours Florent avancent avec cette formation vers une carrière artistique, un métier passion parfois une « vie de bohème ».Armés comme ils le sont déjà il est très probable qu’ils verront leur rêve se réaliser.


Vous pourrez le constater lors des prochaines dates (demain 27 mai à 14h et 17h30 / mardi 30, jeudi 1er, vendredi 2, lundi 5, mardi 6 et vendredi 9 à 19H30 / dimanche 11 à 14h)

 

**********

Les photos de ce site sont protégées par droits d'auteur, et par l'article L. 122-4 du code de la propriété intellectuelle.

Toute utilisation sans autorisation sera passible de poursuites.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes utilisations



21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page